6 nov. 2019

Et si nous pédalions ?
Le vélo est de nouveau à la mode ! Et pour cause, les raisons de mettre le pied à l’étrier sont nombreuses ; économies, santé physique et mentale, facilités pour stationner, aucune émission de CO2, réduction du stress.. Faisons un petit zoom sur ce mode de déplacement qui a tout pour plaire !

A l’heure où les préoccupations économiques et écologiques sont au centre du toutes les attentions, le moment n’est-il pas venu de nous poser la question de la mobilité ?

Les transports représentent selon les ménages le premier ou le second poste de dépense dans le budget des français (1). Une somme donc conséquente, ayant un véritable impact sur le pouvoir d’achat. Une voiture coûte, en moyenne, 6063 euros par an (2) et environ 50% des français ont deux voitures. Pour les ménages ayant deux voitures, le budget annuel est donc de 12126 euros.

Les justifications à l’utilisation de la voiture sont souvent les mêmes. La voiture est pratique, confortable, permet de se déplacer par tous les temps, isole de la pollution extérieure, etc.  Mais finalement, si on regarde ces arguments de plus près, ils ne sont plus aussi convaincants. La voiture est-elle pratique ? Oui, mais qui n’a jamais eu de problème pour se garer, été coincé dans les embouteillages en ville, eu une panne, une crevaison, tout cela sans parler du risque d’amende ou d’accrochage ..

Concernant la vitesse de déplacement, en agglomération, une voiture roule en moyenne entre 12km/h (pour les heures pleines) et 20km/h. En vélo la vitesse moyenne est de 17 km/h, et les certitudes quant à l’heure d’arrivée sont de quasiment 100%. Hormis une crevaison, les cyclistes savent à quelle heure ils arrivent car ils ne sont pas perturbés par les bouchons accidents etc.

Et pour la santé ? (3)  

Dresser une liste exhaustive des bienfaits sur la santé serait extrêmement fastidieux, néanmoins on peut retenir les éléments suivants :

  • Un cerveau plus performant : Faire du vélo améliore l’oxygénation du cerveau qui fonctionne de manière plus optimale
  • Santé mentale : Le vélo, au même titre que d’autres sports va déclencher la sécrétion d’endorphine. Celle-ci réduit le stress, l’anxiété et les risques de dépression
  •   Système cardiovasculaire : Le vélo permet d’adopter ou de garder un poids de forme, il stimule le muscle cardiaque, abaisse le niveau de cholestérol et la pression artérielle.
  •   Selon une étude finlandaise, 30 minutes de vélo par jour permettent de diminuer de 40% le risque de diabète.
  •   Diminution du risque de développer un cancer du côlon, en effet l’accélération de la respiration stimule les muscles intestinaux ce qui réduit le risque de cancer.
  •   Le vélo fait gagner en énergie et réduit la fatigue
  •   Un meilleur sommeil : Le temps passé dehors sur sa bicyclette expose à la lumière naturelle et aide à synchroniser le rythme circadien et améliore donc la qualité du sommeil. L’effet anti-stress du vélo à également un effet positif sur le sommeil.
  •   Enfin l’activité physique renforce le système immunitaire ce qui l’aide à lutter contre les infections. Je vous invite à lire cette étude très intéressante à ce sujet :

https://www.lemonde.fr/sciences/article/2018/04/03/pedaler-permet-de-retrouver-l-immunite-de-sa-jeunesse_5279782_1650684.html

Comme vous le voyez les bienfaits sont nombreux, variés, et la liste n’est pas exhaustive .. !

 

 

Et pour l’environnement ?

C’est tout simplement le moyen de transport idéal ! Outre la pollution liée à sa fabrication et à son importation (même si de plus en plus de marque Française de vélo se développent : http://www.lafraisecycles.fr/ ; http://cyclescattin.fr/ et même certains en bambou .. ! https://inbo.fr/fr/ ) le vélo est tout simplement le moyen de déplacement le plus écologique.

De plus en faisant du vélo, nous contribuons tous au désencombrement urbain. En effet la place nécessaire aux voitures en ville est énorme... Ne serait-il pas plus agréable d’avoir des arbres et des jardins au lieu de places de parking ?

 La photo ci-dessous est l’occasion de prendre conscience de cela. Les 40 automobilistes, et leurs autos utilisent environ 800 m2, le bus 40m2 et les cyclistes 80m2. En proportion, le bus utilise donc 5% de l’espace dédié aux voitures et les cyclistes 10%. Cela donne matière à réfléchir non ?

Surface occupée selon le mode de déplacement

Finalement …

Même si le vélo n’est pas adapté à tous, ni à tous les usages, en effet il semble compliqué d’aller travailler à vélo lorsque l’on habite à 40 kilomètres de son lieu de travail. Néanmoins, cela n’empêche pas d’envisager de remplacer certains déplacements en voiture ou transports en commun par des trajets ponctuels sur sa bicyclette. Et pourquoi pas envisager si les conditions le permettent, un jour, de se passer de sa voiture ..!

Source :

  1. https://www.insee.fr/fr/statistiques/4127596#titre-bloc-15 
  2. http://www.leparisien.fr/automobile/combien-vous-coute-reellement-votre-voiture-29-03-2018-7635108.php
  3. https://www.bicyclesquilicot.com/fr/magazine/article/10-bienfaits-du-velo-sur-la-sante/

Et pour les plus curieux :

https://www.youtube.com/watch?v=E9-mqOil5dY

https://www.arte.tv/fr/videos/062987-002-A/velo-dans-la-ville/

 

Pierre Emile DEFAY, le 30/10/2019

Paiement

Paiement

Paiement immédiat en CB disponible

Annulation

Annulation

Possible jusqu'à 24h ouvrés avant le chantier

Assistance

Assistance

Disponible de 7h30 à 18h

Gestion

Gestion

Accédez à vos réservations, ajoutez vos informations de chantier, ...